Faire un don

Votre navigateur internet n'est pas à jour.

Si vous souhaitez visionnez correctement le site d'Action contre la Faim, mettez à jour votre navigateur.
Trouvez la liste des dernières versions des navigateurs pris en charge ci-dessous.

expophotos-acfwaro-femmesnutrition-1.jpg

À la Une

Le Bureau Régional Afrique de l’Ouest d’ACF célèbre la femme à travers une exposition de photos itinérante.

expophotos-acfwaro-femmesnutrition-1.jpg

Organisée en partenariat avec la Cellule de Lutte contre la Malnutrition (CLM) du Sénégal et la Plateforme SUN Société civile du pays, cette exposition rassemble des photos de programmes de lutte contre la malnutrition prises dans plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest, illustrant le rôle fondamental de la femme dans la lutte contre cette maladie : engagement des femmes dans la santé, l’alimentation des enfants, l’agriculture, l’eau, l’hygiène et assainissement et enfin, rôle des femmes au cœur de l’épidémie d’Ebola.

Lors du vernissage de cette exposition, Mme Ndoye, de la CLM, a salué les interventions d’ACF au Sénégal dans la lutte contre la sous nutrition et souligné la pertinence des thématiques soulevées dans la série de photos exposées, qui reflètent bien la dimension multidimensionnelle de la sous-nutrition. Pour M. Pathé Fall de la Plateforme SUN Société civile du Sénégal, ACF a fait œuvre utile avec cette exposition originale qui a le mérite de célébrer autrement le 8 mars, en valorisant la femme engagée spécifiquement dans la lutte contre la sous nutrition.

M. Stéphane Dufils, représentant régional Afrique de l’ouest d’ACF a rappelé que les femmes jouent un rôle essentiel dans la prévention, le dépistage et le traitement de la sous nutrition par leur engagement au quotidien, dans la santé des enfants, leur alimentation, ou encore leur éducation.

En 2015, dans le sahel, près de six millions d’enfant de moins de 5 ans souffriront de malnutrition aiguë selon les estimations. Les femmes sont déjà un rempart contre la faim et la sous-nutrition dans leurs familles et leurs communautés. Pour renforcer leur situation et faire d’elles des alliés sûrs sur le long terme dans la lutte contre la malnutrition, les gouvernements d’Afrique de l’Ouest et leurs partenaires doivent s’engager à « Lutter pour l’égalité des genres et pour l’autonomisation des femmes» et plus spécifiquement :

– Favoriser et protéger les droits des femmes, y compris le droit à la santé, et une redistribution des tâches ménagères entre les genres, comme partie intégrale d’une stratégie efficace pour la réduction de la sous-nutrition sous toutes ses formes.

– Garantir l’accès des filles et des femmes à une offre de soins complète, dans le cadre des politiques de santé, et promouvoir l’autonomie décisionnaire des femmes en termes d’accès aux services de santé, pour elles comme pour leurs enfants.

– Dans le cadre des politiques de nutrition : réaliser des analyses régulières sur l’état nutritionnel des femmes et des enfants, inciter la désagrégation des données nutritionnelles par genre, et garantir la mise à l’échelle des interventions nutritionnelles spécifiques aux femmes. Cette exposition itinérante sera accueillie dans les prochaines semaines par d’autres pays de la région, dont le Burkina Faso et la Sierra Leone.

 

Restez informés de nos dernières nouvelles

Votre adresse de messagerie est utilisée pour vous envoyer les lettres d'information d'Action contre la Faim.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.