Faire un don

Votre navigateur internet n'est pas à jour.

Si vous souhaitez visionnez correctement le site d'Action contre la Faim, mettez à jour votre navigateur.
Trouvez la liste des dernières versions des navigateurs pris en charge ci-dessous.

Nous aider, mère et fille © Olivia Acland pour Action_contre La Faim

À la Une

Insécurité alimentaire

La situation se dégrade en République Démocratique du Congo

Aujourd’hui, 27 millions de personnes souffrent d’insécurité alimentaire alors qu’ils étaient 13.1 millions en 2018. L’étude démontre que près de 860 000 enfants de moins de cinq ans tomberont dans la malnutrition aiguë au cours de 2022. Parmi eux, plus de 220 000 seront atteints de la forme sévère qui entraîne la mort sans prise en charge immédiate.

« Ces chiffres ne sont pas une surprise, explique Giovanni Sciolto, Directeur d’Action contre la Faim en RDC.

"En tant qu’humanitaires, nous voyons quotidiennement la réalité des populations qui luttent contre la faim et la malnutrition."
Giovanni Sciolto
Directeur d’Action contre la Faim, République Démocratique du Congo

« La situation alimentaire et nutritionnelle en RDC est dans une impasse depuis de nombreuses années pour des raisons structurelles. Nous sommes aux côtés des congolais pour les soutenir mais ce sont eux qui sont en première ligne. »

Les conflits, l’insécurité, le manque de pouvoir d’achat, le manque d’accès et d’appui aux services de base concourent aux mauvaises conditions de vie des populations. En parallèle, l’accès humanitaire se restreint cycliquement dans certaines zones comme à l’Est du pays à cause de la hausse de l’insécurité liée aux conflits.

Comme 5,2 millions de congolais, Maombi et sa famille ont été déplacés à cause des violences. Son fils Yoshua, a été admis pour malnutrition aiguë sévère au Centre de santé de YOPA, dans le Nord-Kivu à l’Est. Dans la famille, le père n’a plus de travail et Maombi emprunte de l’argent à ses voisines pour acheter de la farine de manioc afin de vendre des beignets au marché dans l’espoir d’en tirer un petit revenu. « Si je n’ai pas trouvé, je fais la nuit sans avoir mangé. Je n’ai aucun espoir, parce que je n’ai aucun investissement, sauf espérer en Dieu. Quand quelqu’un a investi, il peut avoir une période où il espère une bonne vie, sur une durée déterminée, mais quand on n’a rien, on espère seulement à Dieu. »

Plumpy nut enfant © Olivia Acland pour Action contre la Faim

RDC

Yoshua Kasereka

© Olivia Acland pour Action contre la Faim

Nous aider, mère et fille © Olivia Acland pour Action_contre La Faim

RDC

Maombi Tulizo

© Olivia Acland pour Action contre la Faim

1/2

Bien que les programmes humanitaires sauvent des vies, ils ne suffisent pas pour résoudre le problème de la faim et de la malnutrition. « C’est extrêmement dur en tant qu’humanitaire de devoir intervenir tous les six mois dans une même zone parce que la situation se dégrade à nouveau après notre départ. Mais ce n’est rien à côté de ce que ressentent les congolais et congolaises, qui ont du mal à imaginer la fin des difficultés auxquelles ils font face. L’aide humanitaire sauve des vies sur le moment, mais il est impératif de penser à moyen terme et pour cela nous avons besoin de l’engagement des autorités et de la communauté internationale pour travailler ensemble. » conclut Giovanni Sciolto


Action contre la Faim est présente en République Démocratique du Congo depuis 1997. En 2020, nous avons soutenu 585 855 personnes. Nous intervenons au Nord-Kivu, en Ituri, dans le Kasaï et le Kasaï Oriental. Notre équipe d’urgence mobile intervient également dans tout le pays selon les alertes nutritionnelles. Nous menons des activités dans les domaines de la nutrition et santé, de l’eau, assainissement et hygiène, de la santé mentale et pratique de soins et de la sécurité alimentaire et moyens d’existence.

¹ République Démocratique du Congo, Analyse de l’insécurité alimentaire aiguë et de la malnutrition aiguë septembre 2021 – août 2022, publié en Novembre 2021, par le Cadre Intégré de Classification de la sécurité alimentaire (IPC)

Restez informés de nos dernières nouvelles

Votre adresse de messagerie est utilisée pour vous envoyer les lettres d'information d'Action contre la Faim.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.