Faire un don

Votre navigateur internet n'est pas à jour.

Si vous souhaitez visionnez correctement le site d'Action contre la Faim, mettez à jour votre navigateur.
Trouvez la liste des dernières versions des navigateurs pris en charge ci-dessous.

Zimbabwe 2020 Arnel Limpiada © Arnel Limpiada
pour Action contre la Faim

À la Une

Zimbabwe

La moitié de la population souffre de la faim

Un nombre record de 45 millions de personnes sont menacées par la faim dans les pays d’Afrique australe en raison de la sécheresse, des inondations et des difficultés économiques dans leur pays, ont alerté jeudi 16 janvier les Nations-Unies. Valérie Ceylon, Directrice Régionale des opérations d’Action contre la Faim, revient avec nous sur la situation au Zimbabwe où l’association est présente depuis 2002.

 

Quelle est la situation sur place ?

 

Tout comme ses voisins d’Afrique australe, le Zimbabwe est soumis depuis plusieurs saisons aux aléas du changement climatique. La région subit une alternance de phénomènes extrêmes oscillant entre sécheresse et tempêtes tropicales. En mars 2019, le cyclone Idaï affectait gravement les vies de 270 000 personnes et dévastait les moyens d’existence des populations (maisons, infrastructures, champs, bétail). Alors que le pays subit la sécheresse depuis 2018, une nouvelle mauvaise saison des pluies sévit aujourd’hui – l’une des plus sèches depuis 40 ans avec des pluies tardives, mal réparties géographiquement et très insuffisantes. Cela a des conséquences directes sur la production agricole et la sécurité alimentaire des populations. On estime aujourd’hui, que 7,7 millions de personnes, soit plus de la moitié de la population, se trouvent en situation d’insécurité alimentaire. 5,5 millions de personnes dans les zones rurales ont un besoin urgent d’aide alimentaire et 2,2 millions en zone urbaine.

Zimbabwe 2020 Arnel Limpiada © Arnel Limpiada pour Action contre la Faim

Le changement climatique est-il le facteur expliquant l’ampleur de cette crise ?

 

Effectivement, les deux saisons sèches sont provoquées par le phénomène climatique El Niño lequel est accentué par le changement climatique qui intensifie les phénomènes climatiques normaux : les pluies et cyclones deviennent plus forts, les sécheresses plus intenses et longues. Néanmoins, à la réalité climatique terrifiante de ces dernières saisons s’ajoute une importante crise économique au Zimbabwe qui impacte fortement les coûts et la disponibilité de la nourriture, des médicaments et du carburant. Les fluctuations des prix causées par une forte inflation – la seconde plus forte au monde après le Venezuela et dont le taux est estimé à plus de 400% – ont laissé de nombreuses personnes dans l’incapacité d’acheter des biens de premières nécessité et d’accéder aux services de base. Nos équipes rencontrent chaque jour des personnes qui luttent véritablement pour leur survie. Pour vous donner une idée de l’ampleur du désastre qui se joue actuellement, une étude menée par le gouvernement en août dernier a montré que 77% des ménages en zone urbaine ne pouvaient subvenir à leurs besoins alimentaires.

 

 

Quelle réponse apporte Action contre la Faim ?

 

Nous intervenons dans la province de Masvingo et plus particulièrement dans le district de Mwenezi, où nous répondons aux besoins alimentaires de plus de 300 ménages avec l’aide de notre partenaire local Nutrition Action Zimbabwe (NAZ). Nous effectuons notamment des activités de transferts monétaires qui permettent de répondre aux besoins immédiat durant la période de soudure et également d’inscrire notre intervention dans une dynamique économique  durable face à la crise que traverse le pays. Cependant les besoins restent énormes et l’évolution de la situation humanitaire incertaine. La nouvelle saison agricole s’annonce à priori tout aussi mauvaise que la précédente dans un climat socio-économique chaotique. Il nous faudra donc davantage de financements pour augmenter nos activités et faire face aux besoins grandissants.

Restez informés de nos dernières nouvelles

Votre adresse de messagerie est utilisée pour vous envoyer les lettres d'information d'Action contre la Faim.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.