Faire un don

Votre navigateur internet n'est pas à jour.

Si vous souhaitez visionnez correctement le site d'Action contre la Faim, mettez à jour votre navigateur.
Trouvez la liste des dernières versions des navigateurs pris en charge ci-dessous.

ethiopie_wash-1.jpg

À la Une

Éthiopie

Grave épidémie de diarrhée aqueuse dans le sud est, Action contre la Faim intervient en urgence

ethiopie_wash-1.jpg

Une épidémie de diarrhée due à l’eau: de nombreuses victimes et une situation critique

Rapidement, l’équipe «nutrition» et «eau et assainissement» mène une évaluation de l’épidémie. La deuxième évaluation recense 278 cas et 15 morts depuis le début de l’épidémie en janvier. Le centre de santé de la ville est vite débordé et les malades ne sont pas systématiquement pris en charge.

Apparemment, cette épidémie serait due notamment à l’état de vétusté de certains points d’eau, et donc au manque d’accès à une eau potable. Par exemple, dans cette ville dont la population est estimée à 30000 habitants, sur 21 fontaines, seules 2 étaient fonctionnelles. En cause également, le manque d’hygiène dans la collecte et le stockage d’une eau qui est parfois déjà contaminé à la source. Enfin, un très faible accès à des infrastructures d’assainissement serait aussi à l’origine de l’épidémie.

Globalement, en cette saison sèche, c’est une «pression» trop forte sur des infrastructures d’accès à l’eau et à l’hygiène qui serait la cause principale de cette épidémie.

ACF intervient en urgence: assainir et réhabiliter les points d’eau, sensibiliser, traiter et isoler les personnes atteintes

Dès le 15 février, les équipes d’Action contre la Faim présente sur place mettaient en place des programmes médicaux de traitement de la maladie, et des programmes d’eau et d’assainissement afin d’endiguer la crise et prévenir de futurs pics.

D’abord, il s’agit de traiter les malades de façon adéquate et de les isoler des «sujets» sains. Un centre de traitement a été construit en urgence par ACF afin de prendre en charge les malades de manière adéquate.

Ensuite et parallèlement, le problème étant principalement lié à l’eau et à l’hygiène. Il s’agit pour les équipes d’ACF de mettre en place un système d’approvisionnement en eau potable par camion citerne (quatre points de distribution sont installés dans la ville), ceci en attendant que les puits ou points d’eau contaminés soient d’abord chlorinés, désinfectés puis réhabilités afin de rendre un accès pérenne à l’eau potable. Enfin, des séances de sensibilisation à la santé et à l’hygiène sont mises en place.

 

Restez informés de nos dernières nouvelles

Votre adresse de messagerie est utilisée pour vous envoyer les lettres d'information d'Action contre la Faim.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.