Faire un don

Votre navigateur internet n'est pas à jour.

Si vous souhaitez visionnez correctement le site d'Action contre la Faim, mettez à jour votre navigateur.
Trouvez la liste des dernières versions des navigateurs pris en charge ci-dessous.

territoire_palestinien-1.jpg

À la Une

Fermeture de Gaza

un obstacle majeur pour rétablir l'accès à l'eau potable

territoire_palestinien-1.jpg

Madrid, le 21 Septembre 2007

« Cela fait des mois que nous ne pouvons pas utiliser le matériel nécessaire pour réhabiliter les réseaux d’eau et maintenir les puits ; et la situation va en s’empirant. Maintenant, il est devenu difficile de faire entrer des produits chimiques comme le chlore, fondamental pour rendre l’eau potable », explique Marçal Trigo, responsable en Eau et Assainissement d’ACF dans les Territoires Palestiniens.

Depuis le mois de juin dernier, la fermeture croissante des frontières avec Gaza met en danger la population civile, principale victime du conflit. Dans une zone, où la forte densité de population exploite et pressurise les quelques nappes souterraines existantes et où 40% des habitants ne disposent pas d’eau potable, l’aggravation de la situation transforme de plus en plus cette crise en une réelle urgence : « la pression actuelle nous empêche de chercher des solutions pour une longue échéance, maintenant nous essayons d’imaginer comment nous pourrions aider les victimes face à la forte détérioration de leur conditions de vie » déclare Carlos Fernandez Garcia, responsable géographique pour Action contre la Faim sur les Territoires Palestiniens.

« En ce moment, nous subsistons grâce aux stocks de matériels qui existe encore à Gaza, mais, déjà, le ciment, comme d’autres types de matériels qui n’arrivent plus, ont vu leur prix s’envoler » explique Marçal. « Le combustible arrive au compte gouttes. S’il venait à être coupé, les conséquences seraient très graves tant pour la continuité des distributions en eau potable que pour le maintient des systèmes d’assainissement de l’eau » commente-t-il.

Action contre la Faim met en oeuvre des projets de réhabilitation des infrastructures de base en eau potable et en assainissement. « Maintenant plus que jamais et vu à la détérioration des conditions de vie des habitants, notre intention est de continuer à travailler à Gaza pour accomplir nos priorités humanitaires. Nous essaierons de continuer dans la mesure du possible » affirme Carlos.

L’association travaille dans les Territoires Palestiniens depuis 2002, où elle réalise des actions en eau et assainissement et en sécurité alimentaire.

Restez informés de nos dernières nouvelles

Votre adresse de messagerie est utilisée pour vous envoyer les lettres d'information d'Action contre la Faim.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.