Faire un don

Votre navigateur internet n'est pas à jour.

Si vous souhaitez visionnez correctement le site d'Action contre la Faim, mettez à jour votre navigateur.
Trouvez la liste des dernières versions des navigateurs pris en charge ci-dessous.

lib_0-1.jpg

À la Une

Liban

Encourager l’allaitement auprès des réfugiées syriennes pour combattre la malnutrition

lib_0-1.jpg

« Les réfugiés arrivent au Liban après avoir marché pendant des jours. Ils ont laissé toutes leurs affaires et bien souvent leurs familles. Cette situation provoque un grand stress pour les mères et leurs enfants, et cela peut affecter la capacité d’allaitement », souligne Juliette Seguin, coordinatrice en santé et nutrition pour Action contre la Faim au Liban.

Action contre la Faim a créé des « espaces mamans-bébés ». Il s’agit de lieux calmes et accueillants où les femmes reçoivent une attention psychologique et des recommandations sur la nutrition et les soins basiques à apporter aux enfants. « Beaucoup de ces mères sont très jeunes, elles ont besoins de conseils et de soutien psychologique. Elles sont très préoccupées par l’impact de la guerre et des conditions de vie dans les camps sur le développement de leurs enfants », explique Juliette.

Dans la région, beaucoup de femmes nourrissent leurs enfants avec du lait artificiel de plus en plus difficile à obtenir. Le travail d’Action contre la Faim dans ces espaces consiste à promouvoir l’allaitement jusqu’à l’âge de six mois, comme recommandé par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé). « Nous les orientons également vers l’alimentation complémentaire la plus appropriée pour chaque âge. Nous combattons quelques habitudes alimentaires comme donner du thé, de l’eau et du sucre aux enfants à un âge précoce ». La nutritionniste souligne aussi les bénéfices de travailler dans ces espaces avec des groupes de mères : « à travers le dialogue et l’échange d’expériences, les résultats sont meilleurs ».   

 

La malnutrition aiguë affecte 1 enfant réfugié syrien sur 10

Une étude récente révèle que dans la vallée de la Bekaa  la malnutrition aiguë affecte près  d’un enfant sur dix (9%) et que la malnutrition sévère dans son état le plus grave affecte  1,7% des enfants. Il faut souligner que les nutritionnistes considèrent que le niveau d’urgence est atteint à partir du seuil de 2%.

Action contre la Faim assiste également les réfugiés syriens via la distribution d’eau potable et la construction d’infrastructures d’assainissement et d’hygiène dans plus de 180 logements temporaires dans la vallée de la Bekaa.

Premier fournisseur d’aide alimentaire au sud du Liban, Action contre la Faim aide plus de 65% des réfugiés. Action contre la Faim travaille au Liban depuis 2006.

 

Contact presse :

Julia Belusa : 01 43 35 82 22 /jbelusa@actioncontrelafaim.org

 

Restez informés de nos dernières nouvelles

Votre adresse de messagerie est utilisée pour vous envoyer les lettres d'information d'Action contre la Faim.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.