Faire un don

Votre navigateur internet n'est pas à jour.

Si vous souhaitez visionnez correctement le site d'Action contre la Faim, mettez à jour votre navigateur.
Trouvez la liste des dernières versions des navigateurs pris en charge ci-dessous.

Nigeria distanciation sociale © Action contre la Faim Nigeria

À la Une

Coronavirus

Covid-19 : les défis de l’aide humanitaire aux communautés du Nigéria

Pour le mois de mars 2020, dans le nord-est du Nigeria, nous avons activé un plan de préparation et de réponse aux urgences pour le COVID 19, qui comprenait, entre autres, la distribution d’équipements de protection individuelle pour 31 établissements de santé. Les travailleurs de la santé jouent un rôle crucial dans la réponse à l’épidémie, plus de 128 professionnels et prestataires de soins de santé ont été formés sur la manière de répondre à la pandémie de coronavirus.

En parallèle, nous avons installé des systèmes de lavage des mains dans ces établissements de santé. Nous avons également formé 74 volontaires en eau, assainissement et hygiène de 16 communautés. Dans ces zones nous menons des activités de sensibilisation à l’hygiène. Ces volontaires se déplacent de maison en maison pour éduquer les ménages sur le COVID19 et la promotion de l’hygiène. En plus des approches concrètes de sensibilisation aux pratiques d’hygiène, des affiches sont également disponibles dans les centres de santé et les communautés.

 

CONTRE LE COVID-19 L’ACCES A L’EAU ET LA SENSIBILISATION SONT ESSENTIELS

 

Jusqu’à présent, il n’y a pas de cas dans le Nord-Est, mais dans l’État de Borno, cinq cas suspects ont été testés et tous les résultats se sont révélés négatifs. Le gouvernement de l’État de Borno a mis en place un centre d’isolement au sein de l’hôpital Abba Kyari Memorial, à Maiduguri, qui a été rénové.

 

Nos équipes de santé et d’eau, assainissement et hygiène restent en première ligne pour sensibiliser les individus et les communautés aux pratiques d’hygiène de base requises pour le Covid 19, une mesure visant à freiner la propagation de la pandémie de coronavirus. La priorité donnée au lavage des mains est une intervention de santé publique puissante pour sauver des vies, en particulier celles des personnes vulnérables dans des contextes difficiles au nord-est du Nigeria.

Nigeria lavage des mains © Action contre la Faim Nigeria

Effectivement, selon l’aperçu des besoins humanitaires d’OCHA, un total de 7,9 millions de personnes – plus d’une personne sur deux dans les trois États touchés par la crise (Borno, Adamawa et Yobe) – ont besoin d’une aide humanitaire en 2020, principalement dans l’État de Borno où nous intervenons. Au total, 600 000 personnes souffrent de malnutrition aiguë globale et 3,8 millions sont en situation d’insécurité alimentaire.

Alors que le nombre de cas actifs au Nigeria augmente, 627 cas au 20 avril, nous avons formé et équipé des volontaires communautaires en attente afin de s’assurer que les bénéficiaires disposent d’informations et d’outils adéquats pour rester en sécurité. Conseiller le public avec des messages appropriés au moment opportun reste vital pour protéger et sauver les personnes vulnérables des pandémies.

"Nous sommes heureux qu'Action contre la faim continue de nous avoir à l'esprit et heureux que nous ayons des informations sur la pandémie COVID 19 qui nous aideront à sensibiliser notre population et à nous protéger."
Membre du comité de gestion de l'eau
, État de Yobe

 

Des distributions monétaires pour améliorer la situation nutritionnelle dans l’état de Yobe

 

Depuis 2010, Action contre la faim fournit aux personnes vulnérables du soutien monétaire en espèces pour améliorer leurs moyens de subsistance.

« Je n’oublierai jamais ces jours où je me réveillais sans nourriture dans ma maison parce que je n’avais aucune source de revenus. J’ai été identifié par Action contre la Faim comme foyer vulnérable.  Depuis j’ai commencé à recevoir des versements en espèces, je peux acheter du mil, du sorgho, du niébé et de l’arachide pour nourrir mes enfants. Je resterai à jamais reconnaissant à Action contre la faim pour la nourriture et les informations qui nous aident à améliorer nos pratiques en matière de nutrition et d’hygiène » explique Aji Baitu, père de 7 enfants dans l’AGL Katarko Ward Gujba. 

Afin de continuer à venir en aide aux personnes et aux communautés vulnérables en cette période difficile, notre équipe chargée de la sécurité alimentaire et des moyens de subsistance s’est rendue dans le quartier de Katarko, dans la région du gouvernement local de Gujbah. Nous nous assurons que nos communautés détiennent les bonnes informations en amont pour prévenir la propagation et aider à sauver des vies à la lumière de la pandémie mondiale COVID-19, tout en maintenant le reste de nos programmes essentiels en cours comme le versement mensuel d’argent en espèce dans le quartier de Katarko pour la nourriture.

 

En 2019, nous avons soutenu 1 923 308 personnes via des activités vitales dans les domaines de la nutrition et de la santé, de la sécurité alimentaire et des moyens d’existence, de l’eau, l’assainissement et l’hygiène dans les États de Borno, Yobe, Jigawa et Kano.

Restez informés de nos dernières nouvelles

Votre adresse de messagerie est utilisée pour vous envoyer les lettres d'information d'Action contre la Faim.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.