Faire un don

Votre navigateur internet n'est pas à jour.

Si vous souhaitez visionnez correctement le site d'Action contre la Faim, mettez à jour votre navigateur.
Trouvez la liste des dernières versions des navigateurs pris en charge ci-dessous.

syrie6ans_0-1.jpg © Susana Vera

À la Une

Conférence sur l'avenir de la Syrie à Bruxelles

seulement 9% des fonds recoltés en 2017

syrie6ans_0-1.jpg © Susana Vera

Il ne s’agit pas seulement de fonds, mais d’engagement. Les pays de la Conférence de Londres qui s’est tenue en février 2016 avaient annoncé haut et fort l’un des plus grands financements de l’Histoire pour une crise humanitaire, soient 6 000 millions de dollars. Pourtant, la moitié seulement de cet appel avait pu être récoltée. Cette année, avec à peine 9% de l’appel aux dons récoltés pour la Syrie, et 21% pour la région, nous ne sommes pas uniquement en train de fermer nos frontières à ceux qui fuient la guerre, nous sommes également en train de leur refuser l’aide nécessaire pour répondre à leurs besoins essentiels, comme l’accès à de l’eau potable, à la nourriture ou à des moyens de subsistance.

L’AIDE DIMINUE, LES BESOINS AUGMENTENT

Après 6 ans de conflit, la population est à bout. Chez Action contre la Faim, nous reportons depuis un an les mécanismes extrêmes de survie des réfugiés, comme le travail infantile, la prostitution ou les mariages précoces. Une équipe de 35 personnes travaille sur place. A l’impact psychologique de la violence, s’ajoute l’impact physiologique que la sous-nutrition peut avoir sur les enfants de moins de 5 ans – les estimations pointent 75 000 cas de sous-nutrition aiguë et 840 000 de sous-nutrition chronique. Si nous ne faisons rien, une génération entière pourrait être perdue.

PIÉGÉS EN SYRIE

L’an dernier, la pression accrue que la présence de réfugiés a exercée sur les pays de la région a engendré un durcissement des frontières, laissant des milliers de personnes privées d’une zone sûre pour se réfugier.

A l’occasion de la conférence de Bruxelles, Action contre la Faim manifeste son extrême préoccupation pour les 5 millions de Syriens n’ayant pas un accès régulier à l’aide humanitaire et pour les 644 000 personnes bloquées dans des zones assiégées.

Au-delà de son action sur le terrain, Action contre la Faim rejoint plus de 30 organisations, demandant aux Etats-Unis, à l’Union européenne et à d’autres pays de lever les obstacles politiques qui limitent le droit à l’asile des réfugiés, de reloger au moins 10% des réfugiés en 2017, et d’éviter les solutions d’habilitation de zones d’accueil et d’aide en Syrie qui ne garantissent pas pleinement la protection des populations.

Action contre la Faim est présente en Syrie depuis 2008 et déploie des programmes en eau et assainissement, aide alimentaire et soutien aux moyens de subsistance. Notre aide atteint 800 000 Syriens dans plusieurs gouvernorats, y compris les zones d’accès difficile Alep, Homs, Deraa, Damas rural, et Hassakeh.


Contact presse : 

Karima Zanifi – kzanifi@actioncontrelafaim.org – 01 70 84 72 37
Léa Bélorgey – lbelorgey@actioncontrelafaim.org – 01 70 84 72 21

Restez informés de nos dernières nouvelles

Votre adresse de messagerie est utilisée pour vous envoyer les lettres d'information d'Action contre la Faim.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.