Faire un don

Votre navigateur internet n'est pas à jour.

Si vous souhaitez visionnez correctement le site d'Action contre la Faim, mettez à jour votre navigateur.
Trouvez la liste des dernières versions des navigateurs pris en charge ci-dessous.

logo_action_contre_la_faim-298.png

À la Une

Haïti

Action contre la Faim réitère son appel aux dons

logo_action_contre_la_faim-298.png

Les équipes d’Action contre la Faim sont prêtes à distribuer les 12 premières tonnes de biscuits protéinés mises à sa disposition par le PAM (Programme Alimentaire Mondial) pour répondre en urgence au manque de nourriture des habitants de la ville.

48 tonnes supplémentaires, arrivées hier à Saint Domingue depuis Paris sont attendues dans les prochaines heures à Port au Prince et complèteront le stock destiné à plus de 25 000 personnes.

 

Ce n’est qu’un début et les équipes constatent quotidiennement l’immensité des besoins. Car si la nourriture commence à réapparaitre peu à peu sur les étals des marchés, l’augmentation des prix a rendu difficile, voir impossible, l’achat de nourriture pour la majorité des familles. En effet, depuis le séisme, le prix des denrées alimentaires a augmenté en moyenne d’environ 70%. Le prix des sachets d’eau vendus dans la rue a, quant à lui, été multiplié par 5. La population a donc besoin de recevoir une aide alimentaire de toute urgence.

 

Le public et les collectivités ont déjà fait preuve de beaucoup de générosité vis-à-vis des victimes du tremblement de terre en adressant leur don à ACF mais cela ne suffira pas à financer l’ensemble des actions à mener pour accompagner les populations vers le retour à une vie normale Ainsi ACF prévoit au moins 10 millions d’euros de programmes alimentaires, de sécurité alimentaire et de réhabilitation de points d’eau dans les 10 prochains mois pour répondre à ces besoins.

 

« Contrairement à ce que l’on a pu entendre, nous sommes toujours, actuellement, dans une phase dite de « sauvetage » ou « d’assistance d’urgence » et pas encore dans la « reconstruction », qui sera la phase suivante. » rappelle Florence Daunis, Directrice des Opération d’ACF. « La reconstruction de la ville, détruite à plus de 80%, durera selon nos estimations au minimum 18 à 24 mois et nécessitera énormément de moyens. »

 

C’est pourquoi l’organisation réitère aujourd’hui son appel aux dons pour permettre de développer des programmes d’urgence puis de « post-urgence » en Haïti.

Restez informés de nos dernières nouvelles

Votre adresse de messagerie est utilisée pour vous envoyer les lettres d'information d'Action contre la Faim.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.