Faire un don

Votre navigateur internet n'est pas à jour.

Si vous souhaitez visionnez correctement le site d'Action contre la Faim, mettez à jour votre navigateur.
Trouvez la liste des dernières versions des navigateurs pris en charge ci-dessous.

ne_nuth_2012_sammuelhauenstein_02-1.jpg

À la Une

Action contre la Faim lutte contre la sous-nutrition à travers ses programmes en nutrition et santé

ne_nuth_2012_sammuelhauenstein_02-1.jpg

Dépister et traiter la sous-nutrition chez les personnes les plus vulnérables – jeunes enfants, femmes enceintes ou allaitantes – est la priorité d’Action contre la Faim.

Aujourd’hui dans le monde, la sous-nutrition est responsable de près de la moitié des décès chez les enfants de moins de cinq ans, et le taux de mortalité maternelle est 15 fois plus élevés dans les pays en développement que dans les pays développés.

Pourtant, des traitements efficaces existent. Action contre la Faim met en place des interventions en santé et en nutrition auprès des femmes enceintes et des enfants, afin de briser le cercle vicieux intergénérationnel de la sous-nutrition. En effet, les femmes malnutries ont davantage de risques d’avoir des enfants de faible poids à la naissance. Or, ces enfants ont ensuite plus de difficultés pour se nourrir et se réchauffer, mettant leur santé et leur vie en péril.

AGIR PENDANT ET APRES LA GROSSESSE

L’approche d’Action contre la Faim consiste à agir pendant et après la grossesse, en particulier à travers différents domaines :

  • En santé reproductive, par exemple par le suivi de grossesse et la prise en charge nutritionnelle des femmes malnutries ;
  • En santé néonatale, par exemple par la profession de soins essentiels pour les nouveau-nés et soins spécifiques aux bébés de faible poids de naissance ;
  • En santé de l’enfant, par exemple à travers le suivi de croissance et la détection de la sous-nutrition des bébés.

« J’aide à élaborer la stratégie des équipes de santé locales et forme le personnel des centres de santé au suivi de la grossesse et l’accouchement. (…) Grâce à la mobilité de nos équipes, nous pouvons nous déplacer dans les communautés pour rencontrer les futures mères, vérifier leur état de santé et leur donner des informations sur les soins à procurer à leurs enfants et les comportements à adopter quand elles sont enceintes. », Mariama, chargée des activités santé de la reproduction au Tchad pour Action contre la Faim.

Action contre la Faim adopte également une approche de santé publique globale pour combattre la sous-nutrition, en agissant notamment dans les domaines de l’eau, de la santé mentale, et de la sécurité alimentaire.

Pour plus d’informations, découvrez notre rapport « Réduire la mortalité materno-infantile et lutter contre la sous-nutrition en renforçant l’accès aux interventions essentielles de santé pour la mère et l’enfant » :

 

 

Restez informés de nos dernières nouvelles