Faire un don

Votre navigateur internet n'est pas à jour.

Si vous souhaitez visionnez correctement le site d'Action contre la Faim, mettez à jour votre navigateur.
Trouvez la liste des dernières versions des navigateurs pris en charge ci-dessous.

dfdf_0-1.jpg

À la Une

Irak

ACF répond aux besoins des familles déplacées de Mossoul

dfdf_0-1.jpg

Cet afflux de personnes déplacées, aussi soudain que massif, à lieu dans une région qui accueillait déjà depuis août 2013 des milliers de réfugiés fuyant la crise syrienne.

Certaines familles logent dans des écoles, des mosquées, des bâtiments en construction ou chez des parents. D’autres vivent dans des camps temporaires comme celui de Garmawa, où intervient la mission ACF-Kurdistan. Tous ont un besoin urgent d’avoir accès à de l’eau potable, des abris, de la nourriture ou des soins.

Par conséquent, ACF a installé une seconde base opérationnelle à Dohouk où plus de 60 collaborateurs expérimentés vont s’employer à venir en aide à environ 40.000 personnes.

 

Cependant, fournir une assistance aussi basique soit-elle dans un tel environnement est extrêmement difficile. Le déplacement fréquent et imprévisible des familles d’un lieu d’hébergement à un autre complique le travail des équipes.

La mission adapte sa réponse à cette situation particulière. En termes d’accès à l’eau potable et d’assainissement par exemple, une équipe mobile d’intervention rapide (MRRT) interviendra là où des besoins urgents d’entretien, de nettoyage ou d’hygiène sont identifiés.

Des programmes spécifiques seront également mis en place pour aider les familles aux points de passage de la frontière. En effet, attendre 24 à 48 heures sous des températures très élevées (jusqu’à 50 C°) sans structure d’accueil, sans points d’eau, latrines, ni même un peu d’ombre peut s’avérer très dangereux, en particulier pour les jeunes enfants, les femmes enceintes ou allaitantes.

 

L’état psychologique des familles déplacées est également menacé. Les déplacements à répétition, la perte des repères, les conditions de vie précaires, le manque de ressources financières et les incertitudes quant à leur l’avenir, conduisent à des bouleversements psychologiques au sein des familles. De même la peur, l’inquiétude, le chagrin, la colère et le stress peuvent avoir un impact sur les pratiques de soin maternelles et sur la santé des enfants.

Des programmes axés autour d’une approche psychologique et psychosociale peuvent aider les parents à améliorer leur alimentation et leur pratique d’hygiène. Une telle approche est également mise en place directement auprès des enfants.

 

Eau, assainissement et hygiène pour 15 000 personnes:

Des systèmes de stockage, la livraison d’eau potable et la distribution de kits d’hygiène seront organisés pour les déplacés accueillis dans des familles ou dans des points de rassemblement publics, et qui vivent dans des conditions précaires, en particulier dans les zones urbaines. Les infrastructures sanitaires des établissements de santé seront inspectées et réparées si nécessaire. ACF souhaite également proposer des services de maintenance dans les foyers et dans les communautés d’accueil. Aux points de passages de la frontière, des latrines d’urgence et des systèmes d’accès à l’eau seront installés. La mise en place de petites infrastructures telles que des douches, l’installation et la réhabilitation des structures existantes feront aussi partie du programme qui tentera de privilégier ​​l’intimité et l’accès aux personnes à mobilité réduite. Enfin, la distribution de kits de gestion de l’eau, de matériel de nettoyage, de kits d’hygiène, ainsi que des séances de promotion de l’hygiène et de conservation de l’eau seront organisés.

 

Sécurité alimentaire pouvant atteindre 10 000 personnes

Dans le camp de Garmawa, ACF effectuera une distribution de rations alimentaires pour les familles nouvellement arrivées et souhaite soutenir la création de boulangeries locales.

Des rations d’urgence seront également distribuées aux points de passage de la frontière dans le cas d’un nouvel afflux de personnes. Des distributions alimentaires auront également lieu dans les zones rurales tandis que des programmes de distribution d’argent liquide ou de coupons alimentaires seront mis en place dans les zones urbaines.

 

Santé mentale et pratique de soins pour 15 000 personnes

Dans le camp de Garmawa, des travailleurs psychosociaux fournissent actuellement un soutien psychologique et s’attachent à promouvoir les bonnes pratiques de soins auprès des femmes enceintes et allaitantes dans des espaces dédiés aux mères et leurs nourrissons.

Dans certains cas, un soutien psychologique en profondeur est suggéré pour les personnes les plus en difficulté. Grâce à ces équipes mobiles, la mission ACF-Kurdistan peut répondre rapidement aux besoins de familles en mouvement permanant et les soutenir dans leurs différentes communautés d’accueil.

 

Evaluation des besoins nutritionnels 

ACF souhaite procéder à une évaluation des besoins en nutrition. Sur ​​la base de son expérience de situations d’urgence similaires, les équipes pourraient mettre en place des activités telles que la mise en place d’un système de surveillance et d’alerte précoce au niveau communautaire. Cela permettra de prévenir les problèmes nutritionnels des enfants de moins de 5 ans, des femmes enceintes et allaitantes.

 

 

Restez informés de nos dernières nouvelles

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Politique de confidentialité

J'accepte