Faire un don

Votre navigateur internet n'est pas à jour.

Si vous souhaitez visionnez correctement le site d'Action contre la Faim, mettez à jour votre navigateur.
Trouvez la liste des dernières versions des navigateurs pris en charge ci-dessous.

syrie_0-1.jpg © Florian Seriex
pour Action contre la Faim

À la Une

Syrie

400 000 personnes ont besoin d’une aide humanitaire à Al-Hassakeh

Au cours des derniers jours, 190 000 personnes ont été obligées de se déplacer. On estime à 65 000, le nombre de personnes s’étant réfugiées dans les villes d’Al-Hassakeh et Tal Tamr. La majorité d’entre eux ont trouvé refuge chez des membres de leur famille ou parmi des communautés hôtes. “Au fur et à mesure que les personnes se déplacent, les écoles se transforment en centres d’accueil. Jusqu’à présent et selon les derniers rapports, au moins 14 écoles accueillent une partie de la population déplacée dans la ville d’Al-Hassakeh, et 18 à Tal Tamr. Les hôpitaux à Ras Al-Ain et Tel Abyad quant à eux, ne sont plus opérationnels depuis le 11 octobre”, explique Chiara Saccardi, responsable des opérations pour d’Action contre la Faim Espagne au Moyen-Orient.

L’approvisionnement en eau : une priorité

Un approvisionnement partiel en eau a pu être rétablit grâce à des camions citernes dans la ville d’Al-Hassakeh pour permettre de réduire la pression sur les besoins et les ressources en eau de la population. Cependant certains points d’eau ne sont plus opérationnels, c’est le cas de celui de Allouk en Ras Al-Ain qui a été bombardé pendant plusieurs jours. Avant, il fournissait de l’eau à 400 000 personnes dans la ville d’Al-Hasakeh et ses environs. Les affrontements en cours empêchent nos équipes sur le terrain d’accéder à la ville pour pouvoir le réparer. “Nous sommes prêts à répondre aux besoins dans les quartiers de Al Nashawa et Ghweran dès que les conditions de sécurité le permettront. Notre réponse comprend des distributions en eau par des camions-citernes, l’installation de réservoirs d’eau, et des distributions alimentaires et de kits d’hygiène”, ajoute Chiara Saccardi.

En cas de crise prolongée dans le temps et face à l’arrivée de l’hiver, il est indispensable d’adapter notre réponse d’urgence aux conditions climatiques grâce à des distributions comprenant des couvertures, des réchauds, des bâches en plastique… « Les bailleurs de fonds doivent se tenir prêts à financer ses besoins  dues au changement de saison par le biais de kits d’hiver et de distributions alimentaires par exemple » précise Chiara Saccardi.

Déplacements forcés, accès et financements 

« Les affrontements dans la région ont provoqué le déplacement forcé de plus de 190 000 personnes et ce chiffre pourrait continuer d’augmenter jusqu’à atteindre un demi-million de personnes, soit la population de la région. Action contre la Faim est très préoccupée par la possibilité que le gouvernement turc déplace de force les plus de 3,6 millions de syriens accueillis dans la zone kurde au Nord Est de la Syrie. Cela supposerait de délocaliser 3,6 millions d’arabes sunnites dans une zone où « ils ne sont pas les bienvenus » s’inquiète Manuel Sánchez-Montero, directeur du plaidoyer et des relations institutionnelles chez Action contre la Faim Espagne.  « Nous avons besoin d’un accès libre et sans entraves pour pouvoir aider au mieux les populations affectées par cette crise dans la région d’Al-Hassakeh, aussi bien en terme d’accès aux équipements humains et matériels, qu’en terme de transferts d’argent internationaux pour permettre l’approvisionnement des marchés locaux « , poursuit Sánchez-Montero.

Les pays et organismes donateurs doivent fournir les fonds nécessaires pour nous permettre de continuer à travailler dans la région. « Face à ce déplacement massif et soudain de population, nous appelons les institutions internationales et les gouvernements donateurs à se préparer à fournir les financements nécessaires et à assurer leur transfert rapide pour faciliter une réponse efficace des acteurs humanitaires », conclut Sánchez-Montero.

 

 

 

Restez informés de nos dernières nouvelles

Votre adresse de messagerie est utilisée pour vous envoyer les lettres d'information d'Action contre la Faim.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.