Faire un don

Votre navigateur internet n'est pas à jour.

Si vous souhaitez visionnez correctement le site d'Action contre la Faim, mettez à jour votre navigateur.
Trouvez la liste des dernières versions des navigateurs pris en charge ci-dessous.

PH_WASH_ERVinta_LysArango_3 © Lys Arango
pour Action contre la Faim

À la Une

Philippines

2 ans après, retour sur le siège de Marawi

Marawi, l’une des principales villes de l’île a été assiégée pendant 5 mois. 360 000 personnes ont dû fuir pour se réfugier dans les villes voisines.

Un archipel de plus de 7000 îles situé dans l’océan Pacifique avec pour capitale Manille. Les Philippines connues pour leurs paysages paradisiaques révèlent aussi un autre visage.

La bataille de Marawi

Au mois de mai 2017, l’armée philippine a tenté de capturer à Marawi Isnilon Hapilon, chef d’une milice qui avait prêté un serment d’allégeance à l’Etat Islamique. Après 5 mois de combats et de siège, la ville a subi énormément de dégâts. Les bombardements ont détruit 95% du réseau de distribution en eau et un grand nombre d’infrastructures y compris les écoles et les hôpitaux ont été rasés. Plus de 360 000 habitants ont fui leurs foyers de peur d’être pris au piège entre les échanges de tirs, mais d’autres ont aussi décidé de rester malgré la violence.

"Mon mari, Ansari a survécu pendant 16 jours dans une ville assiégée."
PH_WASH_ERMarawi_LysArango_IDP_8
Aliyah Pacundo
déplacée, 67 ans

Le 23 octobre 2017 la « libération » de la ville est officiellement annoncée. Cependant 237 000 personnes étaient encore déplacées aux alentours du Lac Lanao à la fin de l’année 2017. Autrefois Marawi était la zone marchande de la région. Après les conflits la majeure partie de la ville est détruite et 60 000 personnes pourraient se retrouver à la rue car elles n’ont pas de titres officiels de propriété.

PH_NUT_ERMarawi_LysArango_2 © Lys Arango pour Action contre la Faim

Philippines

Les équipes de nutrition d'Action contre la Faim rendent visite aux familles.

© Lys Arango pour Action contre la Faim

PH_NUT_ERMarawi_LysArango_59 © Lys Arango pour Action contre la Faim

Philippines

Les équipes d'Action contre la Faim rendent visite à cette famille dont les 3 enfants souffrent de malnutrition. Depuis la bataille de Marawi, le mari a perdu son emploi et il ne peut plus nourrir ses enfants.

© Lys Arango pour Action contre la Faim

PH_WASH_ERMarawi_LysArango_IDP_27 © Lys Arango pour Action contre la Faim

Philippines

Les équipes d'Action contre la Faim distribuent des kits d'hygiène aux populations déplacées de Marawi à Matunggao.

© Lys Arango pour Action contre la Faim

PH_WASH_ERMarawi_LysArango_IDP_45 © Lys Arango pour Action contre la Faim

Philippines

Femmes et enfants remplissent leurs sceaux d'eau dans le camp de déplacé de Matunggao

© Lys Arango pour Action contre la Faim

1/4

Conséquences humanitaires

Les déplacements de population engendrés par les conflits ont provoqué une augmentation des niveaux de sous-nutrition et d’insécurité alimentaire. Dans un pays où l’écart entre les riches et les pauvres est très important, ceux qui vivaient dans une situation précaire avant le conflit se retrouvent d’autant plus fragilisés aujourd’hui.

"Vivre dans une décharge n’a jamais été facile, mais dépendre des poubelles pour survivre est encore plus difficile à présent."
PH_NUT_ERMarawi_LysArango_48
Arma Dulon
45 ans, est revenue à Marawi

Après la fin du conflit beaucoup de familles ont décidé de retourner à Marawi malgré les risques de sécurité et la restauration des services de base qui suppose un énorme défi à relever. Ceux qui ont décidé de retourner dans la ville se retrouvent dans une situation très précaire, sans maison ni emploi, tout est à reconstruire. L’accès à l’eau potable est très limité et plus de 20% des enfants de moins de 5 ans souffrent de malnutrition.

En 2017, nos programmes en eau assainissement et hygiène ont touché 238 643 personnes aux Philippines. Cette même année nos programmes de sécurité alimentaire et moyen d’existence ainsi que des programmes de nutrition et santé qui au total ont aidé 60 641 philippins.