Faire un don

Votre navigateur internet n'est pas à jour.

Si vous souhaitez visionnez correctement le site d'Action contre la Faim, mettez à jour votre navigateur.
Trouvez la liste des dernières versions des navigateurs pris en charge ci-dessous.

version_internet-1.jpg

À la Une

11ème édition de la Course contre la Faim / 16 mai 2008

170 000 jeunes se mobilisent contre la faim

version_internet-1.jpg

La Course contre la Faim: tout le monde peut lutter à sa façon

 

Alors que le spectre d’une crise alimentaire mondiale fait la une, la course contrela faim rappelle que tout le monde peut agir à sa façon et à son échelle. Le principe est simple: les collégiens recherchent des «parrains» leur promettant une somme d’argent –même modique- par kilomètres courus le jour J. En amont de la course, des membres d’ACF se sont rendus dans les 500 établissements participants pour sensibiliser les élèves au problème de la faim.

 

La Course contre la Faim c’est la pédagogie, la solidarité et le sport qui s’associent pour lutter contre un des plus graves fléaux de notre époque. L’an passé, les collégiens français avaient récolté près de 2 millions d’€ affectés sur les missions Burundi et Mongolie.

 

 

 

Des Courses partout en France

 

Cette année, plus de 500 courses vont se dérouler en France. D’est en ouest, du nord au sud, toutes les régions et académies sont représentées. Des communes entières se mobilisent parfois autour des établissements participants. Les élèves et des classes entières font preuve d’ingéniosité pour trouver le plus de «parrains» dans leur entourage afin que leur course rapporte le plus de fonds possible pour financer les opérations d’Action contre la Faim.

 

 

 

N’hésitez pas à nous contacter pour connaître les collèges participants dans votre région: sbailleul@actioncontrelafaim.org

 

 

 

Parmi ces 500 courses, certaines sont de véritables évènements:

 

    • A Villiers-le-Bel(95), le jeudi 15 mai, Samuel Le Bihan parrain de la Course

 

Loin des clichés trop souvent accolés aux jeunes des quartiers dits «en difficulté», les jeunes de Villiers le Bel et l’équipe enseignante du collège Saint Exupéry courront en compagnie de Samuel Le Bihan, comédien, producteur et membre du Conseil d’Administration d’Action contre la Faim. Le comédien s’était déjà rendu dans le collège pour sensibiliser les élèves au problème de la faim et leur expliquer l’importance de cette course. Le célèbre ex champion du monde de Handball Jackson Richardson se joindra à lui pour soutenir cette course. Les deux personnalités donneront le départ de la course et soutiendront les 460 élèves du collège.

 

 

 

Rendez-vous à Villiers le Bel le jeudi 15 mai

 

A partir de 10h

 

Au parc des sports de Villiers Le Bel

 

 

 

    • A Feignies (59), une véritable fête de la solidarité pour toute la ville

 

Tous les élèves scolarisés dans la ville de Feignies près de Maubeuge, de la maternelle au lycée professionnel, se mobiliseront toute la journée du vendredi 16 mai pour la course contre la faim. L’événement va constituer une véritable fête solidaire pour cette petite ville de 7000 habitants puisqu’ils seront plus de 1400 élèves de 2 ans à 19 ans à courir toute la journée. La course est organisée par toute une classe de 6ème.

 

 

 

Rendez-vous à Feignies

 

A partir de 9h30

 

Place de l’Hôtel de Ville

 

 

 

    • A Vincennes, le collège Françoise Giroud court autour du château avec l’athlète Muriel Hurtis

 

Muriel Hurtis a souhaité s’engager pour la Course contre la Faim de son ancien collège, le collège Françoise Giroud à Vincennes. L’ex championne du Monde et championne d’Europe va aider et soutenir les 620 élèves du collège qui vont courir dans un cadre fabuleux, autour du château de Vincennes.

 

 

 

Rendez-vous à Vincennes

 

A partir de 8h00

 

Avenue des Minimes

 

 

 

La Course contre la Faim 2008 plus particulièrement dédiée au Libéria, pays très fortement touché par la crise alimentaire

 

Début avril, ACF tirait la sonnette d’alarme sur une situation nutritionnelle très préoccupante à Monrovia, la capitale du Libéria.En effet, ce sont plus de 12500 enfants des quartiers les plus pauvres qui sont très gravement malnutris et donc en danger de mort. Cette situation est due à l’extrême pauvreté du pays et de sa capitale, à laquelle s’ajoute la récente explosion des prix. Au Libéria, 90% du riz consommé est importé et cette denrée de base de la diète locale a augmenté de plus de 50% depuis 6 mois. Cette année, ce sont les programmes au Libéria qui seront financés en priorité.

 

Merci à la Fondation du Sport pour son soutien à la Course contre la Faim à travers son programme d’information nutritionnelle « Bien manger, c’est bien joué ! ». www.bmcbj.org

Restez informés de nos dernières nouvelles

Votre adresse de messagerie est utilisée pour vous envoyer les lettres d'information d'Action contre la Faim.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.