autres sites dans le monde

 

Urgence

  • Suivez la réponse d’ACF face à la propagation du virus Ebola en Afrique de l’Ouest

Typhon Bopha aux Philippines : "il n’y a plus aucun bâtiment sur pied"

11.12.2012
© ACF International - Philippines, 2012
Philippines
Début de la mission : 2000
Equipe: 96 personnes
Détail de la mission

Le typhon Bopha a traversé le sud de l'archipel des Philippines entre les 4 et 7 décembre faisant plus de 700 morts. ACF International vient d’entamer une campagne d’aide d’urgence de 3 mois auprès de 4.000 personnes touchées par la catastrophe dans la province de Surigao Del Sur.

Manille, le 11 décembre 2012

Le typhon Bopha, qui a balayé les Philippines entre le 4 et le 7 décembre, a particulièrement touché les populations vivant dans le village côtier de Barangay Palo Alto, ainsi que Lingig, ville frontalière entre les provinces de Surigao del Sur et de Davao Orientale.

« Le village entier a été détruit » confie Eric Fort, Directeur Pays d’ACF International. Eric Fort a visité les municipalités de Bislig, Hinatuan et Lingig le week-end du 8 au 9 décembre. Ces villes de la province de Surigao del Sur ont été durement frappées et concentrent le plus grand nombre de réfugiés. « Heureusement, la plupart ont survécu. »

Lorsque la première des trois tempêtes qui se sont succédées s’est abattue sur ces localités,  des tourbillons grands comme des cocotiers ont balayé les maisons, forçant les habitants de Palo Alto à se réfugier dans les hauteurs. Eric Fort explique qu’il n’y a plus aucun bâtiment sur pied, aucun endroit vers où évacuer les populations. Malgré la situation, la population préfère rester sur place dans les villages côtiers, la pêche étant leur principal moyen de subsistance.

Eric Fort a déclaré qu’au-delà d’un toit, ce sont les produits alimentaires et non alimentaires, ainsi que des kits d’eau et d’hygiène, qui font le plus cruellement défaut. « Bien que l’eau ne soit pas encore un problème, elle peut vite être contaminée à cause des inondations ».

Dès le 5 décembre, lendemain de la catastrophe, les équipes d’ACF ont pris  part à des évaluations conjointes dans les régions X et Caraga.  Caraga et les régions X et XI ont été les plus durement frappées par le typhon.

Les gouvernements des provinces de Surigao del Sur, Agusan del Norte, et Agusan del Sur dans la région de Caraga, ainsi que la Compostela Valley dans la région XI ont déclaré l’état de catastrophe.

Le 7 décembre, ACF a lancé un projet d’aide d’urgence intitulée : « Assistance aux populations touchées par le typhon Pablo dans la région de Caraga ». Ce projet qui s’étend sur trois mois, fournit des denrées alimentaires mais aussi des produits non-alimentaires tels que tapis, couvertures, moustiquaires ou encore des ustensiles de cuisine, ainsi que des kits d’eau et d’hygiène. Cette aide est assurée à une population de 800 familles sinistrées soit environ 4.000 personnes dans la province de Surigao del Sur.

« Les gens qui vivent dans les centres d’urgence et les zones reculées, ainsi que les populations les plus vulnérables : femmes enceintes et allaitantes, enfants, personnes âgées et handicapées sont la priorité de notre action humanitaire ».