autres sites dans le monde

 

Urgence

  • Comment stopper l'épidémie qui ravage l'Afrique de l'Ouest ?

Renforcer la lutte contre la malnutrition en mobilisant des financements innovants

08.02.2013
© ACF - Tchad

Face au fléau toujours aussi meurtrier qu’est la malnutrition, la note d’information “Mobilizing Innovative Financing for the fight against undernutrition” préconise que la recherche de financements innovants dédiés à la nutrition devienne un pilier fondamental de la lutte contre la faim. Ainsi, ACF a sélectionné les cinq mécanismes les plus pertinents, parmi ceux discutés actuellement, et pousse pour que les acteurs les plus impliqués dans le combat contre la malnutrition impulsent la mise en place de nouvelles sources de financements.

Alors que les moyens les plus efficaces pour combattre la malnutrition sont scientifiquement reconnus, les financements actuels restent  insuffisants pour les mettre en œuvre pleinement. Il est donc nécessaire que les acteurs clés de la lutte contre la faim s’attèlent à trouver de nouveaux mécanismes de financements innovants et placent les problématiques liées à la nutrition au premier plan des débats et événements importants consacrés aux financements innovants. 

ACF propose l’utilisation de cinq mécanismes à même d’augmenter les financements pour la nutrition : 
 
  • Les obligations à impact nutritionnel
  • « Matching funds »
  • La taxe sur les transactions financières
  • La taxe sur les produits gras, salés et sucrés
  • La loterie
Cinq critères permettent de mesurer la réussite potentielle de ces mécanismes et leur valeur ajoutée sur le plan nutritionnel. Il s’agit de :
 
  • L’additionnalité
  • La prévisibilité
  • La faisabilité
  • L’efficacité économique
  • L’impact nutritionnel
ACF tire quatre recommandations à partir des résultats de cet exercice analytique :
 
  • Les pays activement impliqués dans la lutte contre la malnutrition, les bailleurs et les pays membres du Mouvement SUN sont invités à s’impliquer davantage dans la recherche de solutions innovantes en termes de financements. Le travail actuel du SUN pour l’augmentation de ressources représenterait une occasion idéale pour intégrer des mécanismes de financements innovants dédiés à la nutrition comme objectif stratégique.
  • La présidence britannique du G8 de 2013 et l’ensemble des acteurs engagés pour faire de la nutrition une priorité pourraient développer des solutions de financements innovants en faveur de la nutrition et travailler plus particulièrement sur les interventions traitant de la malnutrition aigüe.
  • Les termes de référence du groupe “Innovative Facility for Agriculture, Food Security and Nutrition” devraient prendre en considération les problématiques relatives à la nutrition et proposer des conditions de mise en œuvre de mécanismes de financements innovants axés sur les interventions spécifiques à la nutrition.
  • Les gouvernements qui planifient le lancement de la TTF en 2013 pourraient accroître leur contribution au développement et intégrer la nutrition en tant que secteur prioritaire.

 

© S. Hauenstein Swan, ACF - Tchad

 

Télécharger le fichier :