Sensibilisation sur la faim dans le monde et prévention malnutrition - ACF | Action Contre La Faim - Mission humanitaire, association contre la faim dans le monde
autres sites dans le monde

 

Urgence

  • La famine menace le Soudan du Sud, le Nigeria, la Somalie et le Yémen

Plaidoyer et sensibilisation

Plaidoyer et témoignage

En lien avec ses interventions sur le terrain et son mandat humanitaire de lutte contre la faim, ACF mène des activités de plaidoyer et de mobilisation. Ce plaidoyer vise à provoquer des changements durables en termes de politiques, de pratiques et de capacités d’intervention, en influençant les décideurs politiques et économiques, et en mobilisant l’opinion publique. Il s’articule autour de deux axes de travail:

  • la lutte contre la faim et la malnutrition
  • la défense des principes humanitaires

Le plaidoyer est le prolongement des interventions d’ACF. Au travers de ses programmes de lutte contre la malnutrition, l'organisation met en avant des moyens reconnus ou innovants et démontre quotidiennement leur efficacité. Forte de cette expérience, l’ONG se donne le mandat de promouvoir ces bonnes pratiques et d’amener à leur intégration dans les politiques des États et des institutions internationales.

Les activités de plaidoyer ont aussi pour but d'alerter sur l’importance de la lutte contre la malnutrition aigüe et promouvoir sa reconnaissance comme problème majeur de santé publique, nécessitant à la fois plus d’attention de la part des décideurs et plus de moyens financiers.

Par ailleurs, ACF plaide pour une approche intégrée de la lutte contre la malnutrition en demandant aux États d’inclure la nutrition dans leurs politiques sectorielles (agriculture,santé...). De par son expérience et son travail de réflexion sur les causes profondes de la faim, ACF s’engage dans un mouvement plus global pour proposer des solutions durables dans le but d’éradiquer à terme la faim dans le monde.

ONG humanitaire française majeure, ACF lutte aussi pour le respect des principes humanitaires et accompagne les évolutions et les changements des politiques dans ce domaine (particulièrement françaises et européennes) en apportant son expertise et en témoignant de ce que les équipes rencontrent sur les terrains d’intervention. Enfin, ACF sensibilise les sociétés civiles du Nord et du Sud pour soutenir ses actions de plaidoyer. En informant les citoyens sur les enjeux de la faim, elle les mobilise pour faire pression sur les décideurs et obtenir de véritables changements.

 

+ sur le domaine d'expertise

23.02.2017

Notre participation à la Conférence Humanitaire d’Oslo pour le Nigeria et la région du lac Tchad

Véronique Andrieux, Directrice Générale d’Action contre la Faim, participera à la conférence internationale humanitaire pour le Nigeria et la région du lac Tchad qui se tiendra le 24 février 2017 à Oslo, en Norvège. 

Lire l'article

02.02.2017

Présidentielle et solidarité internationale : 4 ONG notent et comparent les engagements des candidat-e-s

Action contre la Faim, Action Santé Mondiale, CARE France et ONE ont créé un comparateur des programmes des candidat-e-s à l’élection présidentielle sur le développement et la solidarité internationale, afin de les inciter à s’engager en la matière. Bien que l’aide au développement soit soutenue par 70 % des Français-es, rares sont les candidat-e-s qui prennent des engagements ambitieux. 

Lire l'article

31.01.2017

Jordanie : Le Forum des ONG internationales condamne la suspension de la réinstallation des réfugiés syriens aux États-Unis

Le Forum des ONGI de Jordanie exprime ses inquiétudes et sa consternation suite au récent décret du Président américain Donald Trump interdisant la réinstallation des réfugiés syriens aux Etats-Unis pendant une période illimitée et indéterminée, "jusqu'à ce que le Président détermine que des changements soient apportés au programme [de réinstallation] pour s'assurer qu'il s'aligne sur l'intérêt national [des Etats-Unis] ".

Lire l'article

31.01.2017

APD : la solidarité internationale de la France en question

Mettre un terme la faim, à la pauvreté, ou encore donner à toute personne l'accès à de l’eau propre et des soins de qualité : ce sont nos objectifs, mais aussi ceux des Nations Unies*. Utopistes ? Absolument pas. Le monde connaît toutes les solutions : il ne nous manque plus que la volonté politique et les investissements financiers pour que chacun puisse y accéder.

Lire l'article

26.01.2017

Ukraine - Les civils ont besoin de protection et d'accès à l'aide humanitaire

Plus de 4 millions de personnes souffrent encore à cause de la guerre en cours dans l'est de l'Ukraine : c'est l'appel majeur de la conférence «Ukraine - le visage humain du conflit» co-organisée lundi à Bruxelles par quatre ONG humanitaires actives auprès des populations concernées. 

Lire l'article

07.02.2017 Scientifique et technique

Ready to Use Therapeutic Food (RUTF) and the WHO Essential Medicines List

Action Against Hunger conducted a study on whether ready-to-use therapeutic food (RUTF) should be added on the Essential Medicines list (EML) of WHO and on national lists. The study included a literature review, two country case studies (in Zimbabwe and Nigeria), a stakeholder mapping exercise as well as key informant interviews. The results are presented in this paper with arguments for and against placing RUTF on the EML.

Télécharger le fichier (1.13 Mo - PDF) En savoir plus

08.09.2016 Positionnement et cadrage

Tracking government expenditure on nutrition in Sierra Leone - Piloting the SUN three step approach

In May and June 2016, the first budget tracking of government expenditure on nutrition in Sierra Leone was conducted by ACF with an external consultant from Oxford Policy Management (OPM). Implemented through the SUN three step approach, this study enabled an analysis of the trends of government funding between 2012 and 2015, and is a useful tool for further accountability on nutrition funding in Sierra Leone. It describes expenditure on both nutrition specific and nutrition sensitive interventions, and disaggregates it by ministries, including the Ministry of Health, Ministry of Agriculture, Ministry of Education, Ministry of Social welfare and Ministry of Water resources.

Télécharger le fichier (1022 Ko - PDF) En savoir plus

08.09.2016 Positionnement et cadrage

2013-2016: The trends of Government funding for nutrition in Sierra Leone

Ranking 181/188 in the Human Development Index, Sierra Leone remains one of the countries with the highest maternal and infant mortality rates. According to the 2014 National Nutrition Survey, the Global Acute Malnutrition, Severe Acute Malnutrition and stunting (chronic malnutrition) rates in Sierra Leone stand at 4.7%, 1.0% and 28.8% respectively. The Government of Sierra Leone (GoSL) signed up to various commitments in the context of regional and global movements. As part of the Nutrition for Growth Summit (N4G, London, 2013), the GoSL committed to reduce stunting in children under 2 to 11.7% and global acute malnutrition in children under 5 to 2% by 2020 while increasing exclusive breastfeeding to 70%. They also committed to increase funding for nutrition; create budget lines under Ministries of Health and Agriculture; and to ratify the Code of Marketing of Breast-milk substitutes (CMBS).

Télécharger le fichier (740.51 Ko - PDF) En savoir plus

08.09.2016 Positionnement et cadrage

Nutrition for Growth: Sierra Leone’s progress on its commitments 3 years later

Ranking 181/188 in the Human Development Index, Sierra Leone remains one of the countries with the highest maternal and infant mortality rates. According to the 2014 National Nutrition Survey, the Global Acute Malnutrition, Severe Acute Malnutrition and stunting (chronic malnutrition) rates in Sierra Leone stand at 4.7%, 1.0% and 28.8% respectively. The Government of Sierra Leone (GoSL) signed up to various commitments in the context of regional and global movements. As part of the Nutrition for Growth Summit (N4G, London, 2013), the GoSL committed to reduce stunting in children under 2 to 11.7% and global acute malnutrition in children under 5 to 2% by 2020 while increasing exclusive breastfeeding to 70%. They also committed to increase funding for nutrition; create budget lines under Ministries of Health and Agriculture; and to ratify the Code of Marketing of Breast-milk substitutes (CMBS).

Télécharger le fichier (768.13 Ko - PDF) En savoir plus

25.08.2016 Positionnement et cadrage

Les pays africains ont-ils adopté des objectifs de réduction de la sous-nutrition ?

En 2012, l'Assemblée mondiale de la Santé (AMS) a adopté une résolution qui a établi six objectifs mondiaux de réduction de la sous-nutrition à atteindre d'ici 2025. En 2016, les pays participant à l’AMS ont réitéré leurs engagements et décidé de fixer des objectifs nationaux en lien avec leurs propres contextes afin d’accélérer leurs progrès vers les objectifs mondiaux en matière de nutrition. La mise en place d'objectifs nationaux peut aider à établir un processus global de planification qui identifie les actions et les ressources concrètes pour traduire efficacement leurs engagements en résultats.

Télécharger le fichier (4.68 Mo - PDF) En savoir plus

Afghanistan

Début de la mission 1995

Equipe de 260 personnes

Détail de la mission

Côte d'Ivoire

Début de la mission 2002

Equipe de 72 personnes

Détail de la mission

Ethiopie

Début de la mission 1985

Equipe de 424 personnes

Détail de la mission

Kenya

Début de la mission 2002

Equipe de 46 personnes

Détail de la mission

Kurdistan irakien

Début de la mission 2013

Equipe de 239 personnes

Détail de la mission

Libéria

Début de la mission 1990

Equipe de 186 personnes

Détail de la mission

Madagascar

Début de la mission 2011

Equipe de 143 personnes

Détail de la mission

Nigeria

Début de la mission 2010

Equipe de 207 personnes

Détail de la mission

République centrafricaine

Début de la mission 2006

Equipe de 236 personnes

Détail de la mission

République démocratique du Congo

Début de la mission 1996

Equipe de 82 personnes

Détail de la mission

Sierra Leone

Début de la mission 1991

Equipe de 214 personnes

Détail de la mission

Tchad

Début de la mission 1982

Equipe de 394 personnes

Détail de la mission