Sensibilisation sur la faim dans le monde et prévention malnutrition - ACF | Action Contre La Faim - Mission humanitaire, association contre la faim dans le monde
autres sites dans le monde

 

Plaidoyer et sensibilisation

Plaidoyer et témoignage

En lien avec ses interventions sur le terrain et son mandat humanitaire de lutte contre la faim, ACF mène des activités de plaidoyer et de mobilisation. Ce plaidoyer vise à provoquer des changements durables en termes de politiques, de pratiques et de capacités d’intervention, en influençant les décideurs politiques et économiques, et en mobilisant l’opinion publique. Il s’articule autour de deux axes de travail:

  • la lutte contre la faim et la malnutrition
  • la défense des principes humanitaires

Le plaidoyer est le prolongement des interventions d’ACF. Au travers de ses programmes de lutte contre la malnutrition, l'organisation met en avant des moyens reconnus ou innovants et démontre quotidiennement leur efficacité. Forte de cette expérience, l’ONG se donne le mandat de promouvoir ces bonnes pratiques et d’amener à leur intégration dans les politiques des États et des institutions internationales.

Les activités de plaidoyer ont aussi pour but d'alerter sur l’importance de la lutte contre la malnutrition aigüe et promouvoir sa reconnaissance comme problème majeur de santé publique, nécessitant à la fois plus d’attention de la part des décideurs et plus de moyens financiers.

Par ailleurs, ACF plaide pour une approche intégrée de la lutte contre la malnutrition en demandant aux États d’inclure la nutrition dans leurs politiques sectorielles (agriculture,santé...). De par son expérience et son travail de réflexion sur les causes profondes de la faim, ACF s’engage dans un mouvement plus global pour proposer des solutions durables dans le but d’éradiquer à terme la faim dans le monde.

ONG humanitaire française majeure, ACF lutte aussi pour le respect des principes humanitaires et accompagne les évolutions et les changements des politiques dans ce domaine (particulièrement françaises et européennes) en apportant son expertise et en témoignant de ce que les équipes rencontrent sur les terrains d’intervention. Enfin, ACF sensibilise les sociétés civiles du Nord et du Sud pour soutenir ses actions de plaidoyer. En informant les citoyens sur les enjeux de la faim, elle les mobilise pour faire pression sur les décideurs et obtenir de véritables changements.

 

+ sur le domaine d'expertise

05.02.2016

SYRIE - Conférence de Londres : Une aide encore insuffisante malgré des progrès

ACF salue les engagements pris à Londres hier par la soixantaine de gouvernements participant à la conférence, mais s’interroge sur le calendrier proposé et rappelle l’urgence de la situation. Les 9 milliards promis seront-ils débloqués dès maintenant pour répondre aux besoins des milliers d'enfants, de femmes et d’hommes en Syrie et dans la région ? Alors que leur quotidien dépend de l’aide internationale, celle-ci reste à ce jour encore sous-financée par la communauté internationale.

Lire l'article

04.02.2016

Projet NUTRIS : C’est parti !

Le projet « Nutrition Renforcée et Intégrée pour la Santé » ou NUTRIS, initié par les équipes d’Action Contre la Faim au Tchad, à Djibouti et à Madagascar a officiellement débuté. En renforçant les systèmes de santé, en améliorant l’accès aux soins et l’environnement sanitaire des familles qu’il va toucher, il permettra de lutter durablement contre les ravages de la sous-nutrition sur les enfants de ces trois pays. Projet intégré, collaboratif et innovant, NUTRIS constitue un pont entre les programmes de terrain et les efforts de plaidoyer et représente une nouvelle façon d’envisager la lutte contre la sous-nutrition.

Lire l'article

03.02.2016

Promouvoir l’allaitement pour lutter contre la sous-nutrition

Alors que la sous-nutrition tue plus de 3 millions d’enfants de moins de 5 ans chaque année*, une édition de la revue médicale The Lancet parue fin janvier confirme que le recours à l’allaitement permettrait d’éviter le décès de 823 000 d’entre eux. Action contre la Faim promeut l’allaitement dans sa lutte contre la sous-nutrition et appelle à réguler l’industrie agroalimentaire dont les pratiques promotionnelles peuvent nuire à la santé des nourrissons dans les pays en voie de développement.

Lire l'article

01.02.2016

Conférence de Londres : En un an, les besoins urgents ont doublé en Syrie et dans la région, tandis que l’aide humanitaire diminue

Après cinq ans de guerre, et malgré toutes les preuves de solidarité internationale, le fossé entre les besoins humanitaires d’urgence et le financement n’a cessé de se creuser : à l’heure actuelle cette différence est de 44%, alors qu’elle n’était que de 30% il y a trois ans.

Lire l'article

22.01.2016

Progression mondiale de la malnutrition : Les pratiques de l’industrie agroalimentaire en cause

La malnutrition est l’un des plus grands fléaux sanitaires de notre époque : l’obésité progresse et la sous-nutrition tue plus que le sida, la tuberculose et le paludisme réunis. Les grandes multinationales font à la fois partie du problème et de la solution pour le résoudre. Le rapport de l’Indice mondial d'accès à l'alimentation (Global Access to Nutrition Index http://www.accesstonutrition.org) qui est sorti le 15 janvier, classe les 22 plus grandes entreprises en fonction de leurs contributions à la lutte contre l'obésité et la sous-nutrition. Le constat est sans appel : il y a urgence à ce que ces entreprises s’engagent beaucoup plus fortement. Les pratiques pour promouvoir des produits comme les laits infantiles dans les pays du Sud sont particulièrement montrées du doigt. 

Lire l'article

26.01.2016 Positionnement et cadrage

REDEVABILITÉ G7 : Si la faim était comptée ?

Malgré de récurrents engagements en sécurité alimentaire, le Groupe des sept (G7) ne s’est jamais doté d’un cadre de redevabilité mesurant de manière cohérente ses investissements en sécurité alimentaire. Suite aux déclarations du G7 de l’an dernier, le gouvernement japonais s’est toutefois engagé, dans le cadre de sa présidence 2016 du G7, à élaborer un tel cadre. Il est impératif que les États membres du G7 ne manquent pas cette occasion d’être enfin transparents et redevables vis-à-vis de leurs investissements en sécurité alimentaire.

Télécharger le fichier (378.52 Ko - PDF), Télécharger le fichier (394.43 Ko - PDF) En savoir plus

24.11.2015 Positionnement et cadrage

Agriculture et alimentation : « Trier le bon grain de l’ivraie pour définir de vraies solutions »

Dans les pays du Sud, les impacts des changements climatiques sont déjà visibles et menacent les progrès effectués ces dernières années dans la lutte contre la pauvreté, la faim et la malnutrition. Triste paradoxe: les pays qui ont le moins pollué sont les plus durement touchés par les impacts des changements climatiques. À l’occasion de la COP21, de nombreux acteurs, étatiques ou non étatiques, cherchent à promouvoir leurs propres solutions pour faire face aux changements climatiques.

Télécharger le fichier (930.31 Ko - PDF) En savoir plus

28.08.2015 Positionnement et cadrage

Climate change: an additional burden for the most vulnerable

The impact of climate change is a humanitarian reality that Action Against Hunger teams must face every day. Thus, in addition to the risks of climatic disasters, there are further serious health consequences themselves often linked to an increased pressure on natural resources, including access to clean water. Moreover, climate change is already heavily impacting the food security and livelihoods of a very large number of small producers. It acts as an aggravating factor in areas which are already highly vulnerable and can exacerbate tensions between communities when access to natural resources is a survival matter. Because it represents an additional burden on the most vulnerable populations, addressing climate change is at the very heart of Action Against Hunger’s humanitarian mandate.

Télécharger le fichier (774.14 Ko - PDF), Télécharger le fichier (781.2 Ko - PDF) En savoir plus

28.08.2015 Positionnement et cadrage

Le changement climatique : un fardeau supplémentaire pour les plus fragiles

L’impact des changements climatiques est une réalité humanitaire à laquelle les équipes d’Action Contre la Faim font face tous les jours. Aux risques de catastrophes climatiques s’ajoutent de graves conséquences sanitaires souvent elles-mêmes liées à la pression accrue sur les ressources naturelles et notamment l’accès à l’eau potable. Par ailleurs, les changements climatiques impactent déjà fortement la sécurité alimentaire et les moyens de subsistance d’un grand nombre de petits producteurs. Ils agissent comme un facteur aggravant dans des zones déjà extrêmement vulnérables et peuvent exacerber des tensions intercommunautaires quand l’accès aux ressources naturelles est un enjeu de survie. Parce qu’ils représentent un fardeau supplémentaire pour les populations les plus fragiles, faire face aux changements climatiques est au coeur du mandat d’Action Contre la Faim.

Télécharger le fichier (781.2 Ko - PDF), Télécharger le fichier (774.14 Ko - PDF) En savoir plus

30.07.2015 Positionnement et cadrage

Statement of 9 French NGOs to the World Humanitarian Summit

This statement is the result of consultations among humanitarian NGOs based in France. It supplements the joint statement on humanitarian principles and focuses on issues humanitarian actors regularly confront in complex crises where political stakes are high, such as armed conflicts or other forms of violence. The following statement aims to offer propositions in advance of the World Humanitarian Summit (WHS) to lead to lasting improvements in the humanitarian system.

Télécharger le fichier (547.18 Ko - PDF) En savoir plus

Azerbaïdjan

Début de la mission 2000

Equipe de 7 personnes

Détail de la mission

Djibouti

Début de la mission 2011

Equipe de 41 personnes

Détail de la mission

Equateur

Début de la mission 2006

Equipe de 5 personnes

Détail de la mission

Géorgie

Début de la mission 1994

Equipe de 73 personnes

Détail de la mission

Madagascar

Début de la mission 2012

Equipe de 125 personnes

Détail de la mission

Niger

Début de la mission 1997

Equipe de 112 personnes

Détail de la mission

Philippines

Début de la mission 2000

Equipe de 96 personnes

Détail de la mission

Territoire palestinien occupé

Début de la mission 2002

Equipe de 43 personnes

Détail de la mission