autres sites dans le monde

 

Urgence

  • Suivez la réponse d’ACF face à la propagation du virus Ebola en Afrique de l’Ouest

Plaidoyer et sensibilisation

Plaidoyer et témoignage

En lien avec ses interventions sur le terrain et son mandat humanitaire de lutte contre la faim, ACF mène des activités de plaidoyer et de mobilisation. Ce plaidoyer vise à provoquer des changements durables en termes de politiques, de pratiques et de capacités d’intervention, en influençant les décideurs politiques et économiques, et en mobilisant l’opinion publique. Il s’articule autour de deux axes de travail:

  • la lutte contre la faim et la malnutrition
  • la défense des principes humanitaires

Le plaidoyer est le prolongement des interventions d’ACF. Au travers de ses programmes de lutte contre la malnutrition, l'organisation met en avant des moyens reconnus ou innovants et démontre quotidiennement leur efficacité. Forte de cette expérience, l’ONG se donne le mandat de promouvoir ces bonnes pratiques et d’amener à leur intégration dans les politiques des États et des institutions internationales.

Les activités de plaidoyer ont aussi pour but d'alerter sur l’importance de la lutte contre la malnutrition aigüe et promouvoir sa reconnaissance comme problème majeur de santé publique, nécessitant à la fois plus d’attention de la part des décideurs et plus de moyens financiers.

Par ailleurs, ACF plaide pour une approche intégrée de la lutte contre la malnutrition en demandant aux États d’inclure la nutrition dans leurs politiques sectorielles (agriculture,santé...). De par son expérience et son travail de réflexion sur les causes profondes de la faim, ACF s’engage dans un mouvement plus global pour proposer des solutions durables dans le but d’éradiquer à terme la faim dans le monde.

ONG humanitaire française majeure, ACF lutte aussi pour le respect des principes humanitaires et accompagne les évolutions et les changements des politiques dans ce domaine (particulièrement françaises et européennes) en apportant son expertise et en témoignant de ce que les équipes rencontrent sur les terrains d’intervention. Enfin, ACF sensibilise les sociétés civiles du Nord et du Sud pour soutenir ses actions de plaidoyer. En informant les citoyens sur les enjeux de la faim, elle les mobilise pour faire pression sur les décideurs et obtenir de véritables changements.

 

+ sur le domaine d'expertise

(c) Samuel Aranda / Panos Pictures

07.10.2014

Ebola : des actions puissantes et coordonnées sont immédiatement nécessaires pour sauver des vies

Près de neuf mois après le début de l'épidémie d’Ebola en Afrique de l’ouest, la communauté internationale semble enfin avoir pris la mesure de la situation et des décisions appropriées. Il ne fait plus de doute désormais qu’un traitement précoce et adapté augmente les chances de survie, pourtant les pays touchés, confrontés à de trop nombreux défis ne sont plus en mesure de faire face à l’ampleur de l’épidémie. Action contre la Faim (ACF) rappelle qu'il est de la responsabilité de la communauté internationale de renforcer l'efficacité de la réponse.

Lire l'article

23.09.2014

Peut-on parler de progrès dans la nouvelle Alliance ? En tout cas des petits producteurs laissés pour compte!

Appel des organisations de la société civile à leur Gouvernement concernant la Nouvelle Alliance pour la Sécurité Alimentaire et la Nutrition en Afrique

Malgré les progrès que nous avons pu constater dans le cadre de la Nouvelle Alliance pour la sécurité alimentaire et la nutrition, lancée par le G8 il y a plus de deux ans, notre évaluation de ce processus demeure inchangée : la Nouvelle Alliance sape effectivement la sécurité alimentaire, la nutrition et l’évolution de la réalisation du droit à l'alimentation Afrique. Les premières recherches sur le terrain montrent un écart considérable entre le développement en tant que tel et les impacts constatés. Il n'y a aucun signe indiquant que la Nouvelle Alliance sort véritablement les populations africaines de la pauvreté1, par contre l’engagement visant à promouvoir la puissance du secteur privé a visiblement bien abouti2. Bien que le discours de la Nouvelle Alliance se réfère au programme de développement de l'agriculture africaine (PDDAA), nous voyons clairement que les petits producteurs ont été écartés de ces processus et composants du PDDAA qui normalement devaient les avantager.

 

Lire l'article

17.09.2014

Sommet Climat de New York : l’urgence climatique ne doit pas alimenter l’agrobusiness !

Le 23 septembre, Ban Ki Moon, Secrétaire Général des Nations Unies réunira à New-York un Sommet sur le climat, où de nombreux chefs d’Etat sont attendus, dont François Hollande. L’agriculture fera l’objet d’une attention particulière. Si nos organisations se félicitent que la communauté internationale prenne enfin en considération les multiples liens entre climat, agriculture et sécurité alimentaire, elles s’inquiètent des modèles agricoles et systèmes agro-alimentaires qui seront promus. Alors que la France vient de confirmer son adhésion à une initiative fortement contestée, les ONGs interpellent le chef de l’Etat.

Lire l'article

16.09.2014

La faim, un business comme un autre

Comment la Nouvelle Alliance du G8 menace le droit à l’alimentation en Afrique. 16 septembre 2014. Il y a deux ans, le G8 lançait la Nouvelle Alliance pour la Sécurité Alimentaire et la Nutrition (NASAN), dans le but affiché d’améliorer la sécurité alimentaire et la nutrition et aider quelques 50 millions de personnes en Afrique sub-saharienne à sortir de la pauvreté d’ici à 2022, en « libérant le pouvoir du secteur privé ». 

Lire l'article

15.09.2014

Pourquoi ACF marche pour le climat ?

A quelques jours du Sommet climat qui se tiendra à New York le 23 septembre prochain,  Action contre la Faim (ACF) interpelle les gouvernements et les acteurs internationaux : La sécurité alimentaire et la nutrition sont deux sujets clefs pour l’avenir de l’humanité et sont pourtant totalement absents des négociations climatiques. ACF dénonce cette aberration et appelle les Etats et les citoyens à se mobiliser.

Lire l'article

27.10.2014 Rapport

Afghanistan: revenir à la réalité des besoins

Beaucoup d’attention a été porté à la transition sécuritaire en Afghanistan (retrait des troupes d’ici la fin de l’année), mais très peu à la transition de l’aide : la décision de redonner la responsabilité de l’aide, et plus particulièrement celle de la délivrance des services publics à l’Etat, - si tout à fait souhaitable en théorie-, a eu d’importantes conséquences. La transition a été extrêmement rapide et peu de cas a été fait de la qualité des services. Fondé sur des exemples concrets et des entretiens avec nombre d’acteurs en Afghanistan, ce rapport révèle les impacts négatifs de cette politisation de l’aide : une aide décorrélée des contextes locaux ; s’intéressant davantage aux processus financiers et à la gouvernance qu’à l’impact et à la qualité des services proposés.

Télécharger le fichier (1.63 Mo - PDF), Télécharger le fichier (1.62 Mo - PDF) En savoir plus

16.09.2014 Rapport

La Faim, un Business comme un autre. Comment la Nouvelle Alliance du G8 menace la sécurité alimentaire en Afrique

La Nouvelle Alliance pour la Sécurité Alimentaire et la Nutrition (NASAN) est une initiative internationale lancée à la réunion du G8 de Camp David en mai 2012. Elle regroupe actuellement entre autre, les états du G8, l’Union africaine, les gouvernements de dix pays africains et 227 entreprises nationales et internationales. L’objectif affiché de cette initiative est d’améliorer la sécurité alimentaire et la nutrition et d’aider quelques 50 millions de personnes en Afrique subsaharienne à sortir de la pauvreté d’ici 2022, en « libérant le pouvoir du secteur privé », et en poussant les états africains à mettre en oeuvre des mesures de dérégulation et d’ultralibéralisation de leur secteur agricole.

En savoir plus

11.08.2014 Positionnement et cadrage

L'aide à la nutrition: améliorer le suivi des investissements pour accroître l'efficacité de l'aide

Désormais reconnue comme un défi majeur de santé publique, la sous-nutrition a fait l’objet de nombreux engagements de la part des principaux acteurs de l’aide au développement au cours des dernières années. Afin d’évaluer si ces engagements ont été tenus et de mesurer les progrès accomplis, la mise en place d’un suivi des investissements s’avère indispensable. Toutes les initiatives lancées récemment en faveur de la nutrition – notamment le mouvement Scaling Up Nutrition (SUN) et le Pacte mondial en faveur de la nutrition pour la croissance (Nutrition for Growth – N4G) – intègrent d’ailleurs des exercices de redevabilité permettant aux différentes parties prenantes de rendre compte de leur action. Néanmoins de nombreux progrès restent à accomplir dans ce domaine afin que la transparence prônée par ces initiatives se traduise par une plus grande efficacité de l’aide à la nutrition.

Télécharger le fichier (356.09 Ko - PDF) En savoir plus

17.07.2014 Positionnement et cadrage

Humanitarian principles in conflict

Using examples from ACF’s experience, this paper, by illustrating the variety of challenges our teams met in the field, seeks to demonstrate the complexity and importance of the effective application of the humanitarian principles in situations of conflict. It also seeks to state ACF’s position adopted in these different environments.

Télécharger le fichier (649.44 Ko - PDF) En savoir plus

17.07.2014 Positionnement et cadrage

Les principes humanitaires en situation de conflit

Basé sur des exemples tirés de l’expérience d’ACF, ce document, en illustrant la diversité des difficultés que nos équipes rencontrent sur le terrain, vise à démontrer la complexité et l'importance de la mise en pratique des principes humanitaires en situation de conflit et à présenter les positionnements adoptés par ACF sur différents terrains.

Télécharger le fichier (620.73 Ko - PDF) En savoir plus

Azerbaïdjan

Début de la mission 2000

Equipe de 7 personnes

Détail de la mission

Equateur

Début de la mission 2006

Equipe de 5 personnes

Détail de la mission

Géorgie

Début de la mission 1994

Equipe de 73 personnes

Détail de la mission

Niger

Début de la mission 1997

Equipe de 112 personnes

Détail de la mission

Philippines

Début de la mission 2000

Equipe de 96 personnes

Détail de la mission

Territoire palestinien occupé

Début de la mission 2002

Equipe de 43 personnes

Détail de la mission