Inondations au Pérou : nos équipes d’urgence mobilisées
autres sites dans le monde

 

Urgence

  • Urgence famine au Soudan du Sud, au Nigeria, en Somalie et au Yémen

Inondations au Pérou : nos équipes d’urgence mobilisées

21.03.2017
Pérou
Début de la mission : 2007
Equipe: 10 personnes
Détail de la mission

De fortes pluies se sont abattues sur le Pérou ces derniers jours. 600.000 personnes sont déjà directement touchées et les deux tiers du pays subissent les répercussions de ces pluies : 24 des 27 régions du Pérou sont concernées. L’accès à près de 110 localités a été coupé.

Présente dans le pays depuis 2007, les équipes d’Action contre la Faim sont au travail et témoignent.

 

« Des glissements de terrain, de roches et de boue causés par de fortes pluies ont barré les routes et divisé le pays en trois zones : la communication terrestre est devenue impossible entre le nord, le centre et le sud », raconte depuis Lima, la capitale péruvienne, Ivan Baztán, directeur pays d'Action contre la Faim.

 

Il explique que dans les zones inondées de Piura et de Lambayeque, au nord du pays, des eaux usées se sont déversées et mélangées avec de l'eau potable, ce qui crée une menace pour la santé publique.

 

« La pénurie d'eau devient un problème national. Même à Lima il est difficile de trouver de l'eau potable. La restriction de l'eau dans les foyers est grave », poursuit Ivan.

 

Nos techniciens et spécialistes en eau, hygiène et assainissement, mènent déjà les premières évaluations de besoins. Un logisticien et un coordinateur d'urgence les rejoignent sur place.

 

« Dans les zones les plus touchées du nord du Pérou, les prix des produits alimentaires augmentent de façon spectaculaire à cause des difficultés d'approvisionnement », continue Ivan, « la distribution des produits de première nécessité comme la nourriture et l'eau, est très complexe. Les zones sont inondées et les gens isolés ». Se fournir en matériaux nécessaires à la construction d’abris devient également une priorité. « Nous mobilisons toutes les sources possibles de financement pour lancer une opération humanitaire de réponse aux besoins en cours. Nos priorités : la distribution de nourriture, l'accès à l'eau potable, assurer un assainissement de base pour éviter de voir apparaître des foyers d’épidémies et de malnutrition. »