De Paris à Lumpa en Sierra Leone : nos bénévoles ont la parole !
autres sites dans le monde

 

Urgence

  • Crise Rohingya au Bangladesh : les besoins humanitaires sont immenses

De Paris à Lumpa en Sierra Leone : nos bénévoles ont la parole !

05.12.2017
JMB

Le 5 décembre est la Journée internationale des bénévoles et des volontaires. Reconnue officiellement par les Nations Unies depuis 1985, elle a pour objectif de reconnaître et promouvoir le travail des bénévoles et volontaires à travers le monde. 

Dans nos pays d’intervention, au siège, ou dans les départements : voici quatre portraits de personnes engagées à nos côtés ! Chaque année, Action contre la Faim permet à des milliers de bénévoles de s’engager en France et à travers le monde.

En effet, les opportunités d’engagement au sein de l’organisation ne manquent pas. En France : sensibilisation d’élèves aux problématiques de la faim dans le cadre de la Course contre la Faim, organisation d’événements d’information et de collecte dans les départements au sein de nos délégations… Mais également dans nos pays d’intervention, comme en Sierra Leone ou au Tchad, pour les populations locales : dépistage de la sous-nutrition, formation des familles à la nutrition…

À l’occasion de la Journée internationale des bénévoles et des volontaires, Action contre la Faim remercie ces personnes qui s’engagent à nos côtés pour faire reculer la faim, et leur donne la parole.

ISA, BÉNÉVOLE EN SIERRA LEONE

Isa Kanu a 43 ans. Il est bénévole pour Action contre la Faim depuis 10 ans en tant qu’agent de santé communautaire au centre de santé provincial de Lumpa, en Sierra Leone. Sa mission est d’aider les équipes d’Action contre la Faim à dépister la sous-nutrition et à sensibiliser les familles sur l’importance d’une alimentation appropriée.

« J’ai appris énormément et sais identifier la sous-nutrition chez les enfants. J’ai tout appris grâce aux équipes d’Action contre la Faim, qui soutiennent le ministère de la Santé et de l’Hygiène par des programmes en nutrition. »

 

AJERA, BÉNÉVOLE AU BANGLADESH

Ajera a 20 ans. Elle est bénévole pour Action contre la Faim depuis qu’a éclaté la crise humanitaire liée au déplacement de milliers de Rohingya au Bangladesh. Sa mission est de servir des repas chauds aux réfugiés Ronhingya.

« Ces derniers jours, ça a été difficile de gérer les repas pour des milliers de personnes à la fois. Mais j’adore ce que je fais ! »

 

SAMANTHA, BÉNÉVOLE À NICE

Samantha Carrega a 40 ans. Elle est bénévole pour Action contre la Faim depuis 2011, et a repris la tête de la délégation de bénévoles des Alpes-Maritimes en janvier 2017. Sa mission est d’organiser des actions de communication, de sensibilisation et de collecte auprès du public.

« La lutte contre la malnutrition a toujours été une cause très importante pour moi, et qui me touche profondément, en particulier lorsqu'il s'agit d'enfants. À la naissance de mon premier enfant, j'ai compris de manière beaucoup plus réelle la détresse de ces parents qui ne peuvent pas nourrir leurs enfants, et j'ai ressenti le besoin d'agir pour cette cause. »

 

JEAN-CLAUDE, BÉNÉVOLE À PARIS

Jean-Claude Leberre a 78 ans. Il est bénévole pour Action contre la Faim depuis plus de 20 ans. Il a commencé par créer et animer les premières délégations régionales, puis a été administrateur. Depuis deux ans, il est en charge de rédiger les comptes rendus des points d’information hebdomadaires au siège.

« Je suis heureux de participer au travail humanitaire d’Action contre la Faim et de le faire connaître. Je remercie tous les acteurs de l’association pour la place qu’ils m’ont faite parmi eux. »