Contrat d’assurance-vie solidaire avec Action contre la Faim
autres sites dans le monde

 

Urgence

  • Crise Rohingya au Bangladesh : les besoins humanitaires sont immenses

Assurance-vie

 

 
 
assurance-vie_020215.jpg
 
 
Un contrat d’assurance-vie est souvent utilisé comme un outil de transmission de capital (l’assurance-vie en cas de décès), mais il est également un véritable outil d’épargne (l’assurance-vie en cas de vie). Vous pouvez inscrire Action contre la Faim comme bénéficiaire de votre contrat.
 
Quel que soit le but recherché, un contrat d’assurance-vie permet de constituer ou faire fructifier un capital.
 

 

Le souscripteur :

 
Il s’agit de la personne qui souscrit le contrat d’assurance vie et choisit les bénéficiaires en cas de décès de l'assuré.
 

L'assuré (e)

 
Il s’agit de la personne sur laquelle repose le risque : celui dont le décès déclenche le versement du capital ou de la rente.
 

Le bénéficiaire

 
En cas de décès, c’est celui qui a été désigné par le souscripteur et qui recevra le capital du contrat.
 

Clause bénéficiaire et acceptation

 
Lors de la souscription d’un contrat d’assurance vie, il est demandé de désigner un ou plusieurs bénéficiaires en cas de décès. La rédaction de cette clause ne doit surtout pas être négligée.
 
 
 
Notre conseil : Vous avez toute liberté dans la désignation des bénéficiaires, l’assurance-vie échappe aux obligations de réserve héréditaire. Elles ne sont assujetties à aucun frais de gestion. Action contre la Faim est en contact direct avec votre compagnie d’assurance-vie pour bénéficier du capital.
 
 
 
leila_050814.jpg
 
Pour toutes demandes d’informations, contactez-nous en toute confidentialité.
 
Votre contact privilégié chez Action contre la Faim : Leila Bahloul 
Conseillère legs, donations et assurance-vie 
Tél : 01 70 84 71 49 
Mail : lbahloul@actioncontrelafaim.org